” hreflang=”fr” />

Les ateliers Transtech « une idée … et après? »

Vous avez imaginé un nouveau produit? Vous souhaitez le développer?

Avec l’atelier « Une idée… Et après? » Transtech livre les clefs du développement d’un projet innovant au stade de l’idée, donne les éléments essentiels sur le brevet, le prototype et l’approche du marché.
Cet atelier présente les bases de la méthode d’accompagnement mise en œuvre par l’association Transtech et permet aux inventeurs d’éviter les erreurs trop souvent commises au début de leur projet.

Retrouvez toutes les dates des ateliers Transtech sur:

http://Inventifs-transtech.fr/agenda 

Transtech présente sur la Nouvelle-Aquitaine

Transtech sur tout le territoire de la Nouvelle-Aquitaine

Depuis 30 ans TRANSTECH aide les inventeurs à transformer leurs idées. L’association détecte, valide les projets, accompagne les inventeurs de l’idée au produit. Elle s’appuie sur une équipe permanente de salariés et de bénévoles passionnés par l’innovation.

Aujourd’hui, TRANSTECH se développe sur tout le territoire de la Nouvelle-Aquitaine et s’appuie sur un réseau de partenaires qui nous permettra d’accueillir et d’accompagner les inventeurs de la région. Retrouvez-nous lors de nos permanences :

Une pensée émue

Pour notre ami, Bernard Joseph, qui nous a quitté à la fin de l’année 2016

Maître Bernard JOSEPH, avocat honoraire du barreau de Bordeaux a été membre fondateur du club «TRANSTECH AQUITAINE» en 1984. Il était l’un des trois piliers de la démarche de notre association qui associait la technique avec Henri BEGOUT (décédé), le marché avec M. LAPOULE et le juridique où il nous a apporté toutes ses compétences par ses conseils et la défense de nos adhérents dans le cas de leurs contentieux judiciaires.

Toujours à l’écoute du développement de notre association, il s’est impliqué dans nos actions de communication lors des manifestations I’NOV et I’NOV PRO, et a été un ambassadeur de l’innovation.

Bernard JOSEPH, avocat des affaires spécialisé en propriété industrielle, tenait à connaître les tenants et aboutissant de l’invention et ce dès la rédaction du brevet pour prévenir du risque juridique. Nous tenons à adresser toutes nos condoléances à sa famille ses enfants et petits-enfants.