” hreflang=”fr” />

La confidentialité dans NOS échanges : puis-je parler de mon projet ?  à qui ?

II

II
Le porteur de projet innovant est enthousiaste par nature.
Il a aussi besoin d’éprouver son idée. Mais auprès de quel public ?

 

Vos très proches, votre cercle familial notamment, sont souvent parties prenantes dans votre aventure d’inventeur(-trice). Et les problèmes de divulgation ou d’usurpation sont fort heureusement rares.

Cependant, nous avons tous besoin de chercher de l’information, de collecter des données, d’enrichir notre connaissance, de solliciter une expertise ou de demander de l’aide pour avancer sur une problématique éloignée de notre champ de compétences.

 

Alors, à qui parler ?
Comment m’assurer de rester dans un échange préservé qui me permet de libérer ma parole ?

 

Un réflexe à avoir : signer des accords de confidentialité.

L’accord de confidentialité est un contrat qui engage les parties dans le cadre de votre projet. Il vous protège dans vos échanges avec le(s) signataire(s). Il oblige notamment les parties à « ne pas faire », comprenons à « ne pas divulguer des informations jugées confidentielles ».

C’est le premier document que vous aurez à établir avec Transtech lorsque vous souhaitez que nous fassions connaissance. Jamais nous ne vous permettrons de nous parler de votre projet sans avoir au préalable signé ce document légal.

Et, d’expérience, nous devons régulièrement freiner les porteurs de projets dans leurs premiers échanges avec nous. Les accords de confidentialité sont la base d’un accompagnement à construire, dès le 1er Contact.

 

Plus d’informations avec le guide de l’inventeur, disponible sur notre site : https://www.inventifs-transtech.fr

 

Rédaction – Sophie Pédemay Accueil 1er Contact

Partagez et suivez-nous sur :