” hreflang=”fr” />

Comment commercialiser son invention ?

Nous l’avons vu dans un précédent article, avoir une bonne idée ne suffit pas. Réussir une invention, c’est la faire utiliser, et donc la mettre à disposition du marché. Selon le cas, elle pourra l’être en tant que produit fini ou contenue dans un produit fini, ou en tant que service ou contenue dans un service.

Et justement, en tant qu’inventeur, comment faire pour commercialiser votre invention ?

 

 

Classiquement, deux moyens s’offrent à vous: l’exploiter par vous-même par la création d’une entreprise, ou confier votre innovation à un tiers qui l’exploitera, démarche qu’on appelle un transfert.

 

LA CRÉATION D’ENTREPRISE

 

Le premier moyen est le plus évident : j’ai créé mon produit, je peux le fabriquer, le commercialiser, et en vivre. C’est vrai ! Et c’est passionnant pour celui ou celle qui en a la vocation. La création d’entreprise et sa gestion au quotidien demande cependant un panel de compétences très variées : finances, marketing, ressources humaines, etc. Il est donc important d’être lucide sur ses capacités et de s’entourer des bonnes personnes, voire de se faire accompagner afin de se former à ces thématiques.

 

LE TRANSFERT

 

Transférer répond à l’attente de celui ou celle qui n’est pas intéressé par la création ou la gestion d’une entreprise : l’inventeur confie alors son invention à un tiers (en général une entreprise) qui s’en chargera. Le transfert peut se faire par  cession intégrale des droits sur l’invention, et donc sa vente, ou par la signature d’un contrat de licence, qui est une location des droits d’exploitation de l’invention en échange du versement régulier de royalties à l’inventeur.

Notons là que, contrairement à une idée reçue, préparer un transfert est également une démarche professionnelle, qui demande des compétences et un investissement personnel important.

 

LA START-UP

 

Moins classiquement, il y a une troisième voie, intermédiaire entre les deux autres : la start up. L’inventeur crée une société ayant pour but de développer son invention. Au terme du processus, il vend l’entreprise et son contenu, dont l’invention. C’est donc un transfert, mais décalé et préparé dans le cadre d’une entreprise ad hoc, qui dispose de moyens de financement spécialement adaptés.

L’intérêt principal de cette démarche repose sur la valorisation plus importante de l’invention prête à être mise en marché, et sur le fait que, à ce stade, les risques inhérents à la nouveauté sont réduits.

 

En conclusion, il existe trois solutions pour réussir l’exploitation de son invention : chacun peut donc trouver chaussure à son pied. Sachez que Transtech est en mesure de vous accompagner quel que soit votre choix, notamment par la formation « Exploiter son invention, faisabilité économique et stratégie ». Vous repartirez ainsi avec un guide d’actions pour réussir au mieux votre invention !

 

 

Rédaction :

Philippe Pujos – Vice Président et Expert bénévole de Transtech Aquitaine

Alexane Boiteux – Assistante de communication

 

 

Partagez et suivez-nous sur :

Invention à l’honneur | Le repose-pieds actif connecté

EVEIA : LE REPOSE PIEDS ACTIF CONNECTÉ

 

VINCENT FOURDRINIER –

 

EVEIA est une solution de repose-pieds 2.0 apportant les bénéfices d’une activité physique au quotidien, tout en générant de l’énergie : les calories brûlées se transforment en électricité pour le chargement d’un objet électronique. 

Son utilisation est inconsciente et intuitive : il suffit de poser les pieds dessus et initier un mouvement. Entraînée par la rotation des pédales, la roue d’inertie fluidifie ce mouvement et amortit les accélérations de son utilisateur.

 

Eveia, repose-pieds actif connecté

Description du projet

 

Le modèle one (1er modèle) d’EVEIA a été imaginé en réponse à une problématique majeure de notre temps : notre mode de vie sédentaire. En effet, cette solution santé composée d’un nouveau type de périphérique, connecté à une application de coaching/gamification apporte les bénéfices santé de la marche pour l’homme assis.

Ses utilisations sont multiples : au travail, chez soi, mais aussi en service Cardiologie pour de la rééducation, ou encore en maison de retraite. Dans ces derniers cas, l’activité est monitorée : le prescripteur peut suivre la prescription et l’activité de l’utilisateur tout en adaptant les programmes.

Il est également compatible avec l’écosystème des objets connectés « Santé » (montres connectées, balances, etc) pour un suivi de l’activité précis.

Peu encombrant, ce repose-pied 2.0 conjugue des innovations d’usages, de service et d’ergonomie. Il représente le seul modèle qui se transporte, en pliant les pieds de l’appareil. Il est également sécurisable par câble anti-vol.

 

Situation du projet 

 

  • Modèle déposé
  • Dépôt de la marque EVEIA®
  • En fabrication de pré-série
  • Création d’entreprise

 

Les mots de l’inventeur

 

Vincent Fourdrinier, inventeur d’EVEIA : « C’est au travers d’une prise de conscience de ma sédentarité au travail et des effets sur ma santé que j’ai décidé, il y a bientôt 2 ans, qu’il me fallait trouver une solution pour marcher assis. J’ai tout testé, mais aucune ne permettait de travailler tout en restant en position assise.

J’ai alors décidé de développer ma propre solution qui permet d’avoir les bénéfices de la marche sur la santé, tout en étant assis. J’ai ainsi exploré différentes pistes, fabriqué 7 prototypes, pré-vendu dans 18 pays, et depuis, gagné quelques prix qui ont récompensé cette innovation au service de la santé. EVEIA – ONE est dans la dernière ligne droite pour devenir réalité, au lancement de la production. »

Partagez et suivez-nous sur :

Retour en images : Les Inventives de Gradignan

Participer aux Inventives, c’est bénéficier de 3 jours d’ateliers portés par un partenariat entre Transtech et l’incubateur Les Premières Nouvelle-Aquitaine. Une opportunité qu’ont su saisir nos 7 participantes, les 24, 25 et 26 juin à la Canopée.

 

Les 7 participantes aux Inventives de Gradignan ont assisté aux différents ateliers animés par des experts de l’innovation et de l’accompagnement de projets innovants, ponctués par l’intervention de femmes entrepreneures venues partager leur expérience.

Après avoir suivi ces sessions, les participantes sont désormais en capacité de juger de la faisabilité de leur idée juridiquement, techniquement et financièrement. Elles peuvent ensuite envisager un accompagnement par les structures qu’elles rencontrent durant leur séjour.

Les Inventives est un appel à projet soutenu par la Fondation d’entreprise FDJ (Française des Jeux) et la Ville de Gradignan.

 

FuturEs EntrepreneurES, restez connectées !  

Vous êtes une femme ou une équipe mixte ? Vous développez un projet innovant ?

Nous vous donnons rendez-vous du lundi 18 au mercredi 20 novembre à Saint-Médard-en-Jalles pour la prochaine session des Inventives ! Ouverture des inscriptions prochainement.

Plus d’informations sur les inventives : https://inventifs-transtech.fr/les-inventives/

Partagez et suivez-nous sur :

Les rendez-vous d’affaires I’NOV PRO

Les jeudi 24 et vendredi 25 octobre 2019 à l’IUT de Bordeaux.

 

Participer à I’NOV PRO, c’est profiter de RDV B to B qualifiés et planifiés à l’avance pour le développement de votre idée. Boostez votre projet innovant, élargissez votre réseau et rencontrez de futurs clients et partenaires potentiels !

i'nov pro

 

Ces entretiens se déroulent tout au long de l’événement entre porteurs de projets innovants et :

  • prestataires
  • structures d’accompagnement
  • industriels
  • investisseurs et partenaires d’affaires potentiels

 

Que vous soyez au stade de l’idée, en recherche d’informations sur la fabrication ou à un stade plus avancé, les rendez-vous I’NOV PRO sont faits pour vous conseiller et vous orienter ! Rencontrez les bonnes personnes pour le développement de votre projet innovant : Conseils en Propriété Industrielle, Experts en développement de projets, Responsables innovation, Fabricants industriels et bien d’autres.

Ces entreprises participent déjà aux rendez-vous, venez les rencontrer et échanger sur votre projet innovant :

 

 

 

La plateforme d’inscription aux rendez-vous d’affaires est ouverte !

Pour s’inscrire, cliquez ici : https://inovpro2019.teamresa.net/

Ouverture des souhaits de rendez-vous le lundi 9 septembre.

 

Vous êtes un groupe industriel, une structure d’accompagnement, un prestataire ?

I’NOV PRO offre l’opportunité à des entreprises de toutes tailles de rencontrer en exclusivité des porteurs de projets innovants. Ces rencontres d’affaires de 20 minutes sont dédiées à la mise en relation et à la création de contacts qualifiés pour des échanges efficaces et concrets.

Faites naître et avancer des projets innovants, diversifiez vos activités, captez votre nouvelle clientèle et soulignez votre rôle dans l’innovation !

 

La plateforme d’inscription aux rendez-vous d’affaires est ouverte ! Pour s’inscrire, cliquez ici : https://inovpro2019.teamresa.net/

 

 

Partagez et suivez-nous sur :

Invention à l’honneur | MOBALINK®

MOBALINK®, le réseau social innovant dédié aux personnes en situation de handicap

 

JESSICA AMRANE-DELAFOSSE, JONATHAN DUPIRE, MARINA DESIRE –

 

MobaLink, porté par l’entreprise MOBALIB, est un réseau social innovant dédié aux personnes en situation de handicap et basé sur le concept du vivre-ensemble et de l’entraide.

 

Description du projet

Aujourd’hui en France, ce sont près de 23 millions de personnes qui sont concernées de près ou de loin par le handicap.

MobaLink est le premier réseau social dédié à cette thématique. L’objectif : en finir avec la sensation d’isolement que peuvent ressentir celles et ceux qui se retrouvent dans cette situation.

Grâce au travail de R&D de MOBALIB, MobaLink optimise les interactions entre les MobaFriends tout en rapprochant les problèmes des uns avec les solutions des autres. Les expériences et le savoir de chacun sont valorisés et permettent ainsi de s’entraider.
Le réseau social facilite la prise de contact avec les bonnes personnes pour trouver des réponses à ses questions, partager ses expériences avec la communauté et faire des rencontres.

 

Situation du projet 

  • Modèle déposé
  • Dépôt de la marque MOBALINK®
  • Commercialisé depuis septembre 2018
  • Application disponible en téléchargement
  • Développement en cours de solutions annexes : MobaPRO, la solution de référencement des professionnels adaptés et accessibles, et MobaGO, le GPS piéton dédié au déplacement des personnes à mobilité réduite.

 

Les mots des inventeurs

L’entreprise MOBALIB est née de la volonté initiale de l’un de ses trois fondateurs :

Jonathan DUPIRE, tétraplégique IMC de naissance : « Après 30 ans de débrouille quotidienne pour mes loisirs, mes aménagements, mes déplacements… je me suis rendu compte que j’étais fort d’une véritable expérience de vie qui pouvait servir à d’autres. Et que je ne savais pas comment la faire rayonner !

A l’inverse, il restait encore plein de petits freins que je n’avais pas encore levés dans ma vie et j’avais envie de pouvoir échanger avec des personnes qui avaient peut-être déjà trouvé des solutions. Après plusieurs mois d’échanges avec de nombreuses personnes concernées par le handicap, il a semblé évident que je n’étais pas le seul dans ce cas et qu’il y avait un réel besoin à combler. La création de MOBALIB, société à la croisée de l’innovation technologique et du social, est notre réponse à ce besoin. MobaLink en est la première étape. » 

Vous aussi, vous développez votre projet innovant ? Découvrez notre accompagnement spécialisé pour les inventeurs et innovateurs : cliquez-ici

Partagez et suivez-nous sur :

5 pièges à éviter dès le début de mon projet innovant

Se lancer sur le parcours d’inventeur et du développement de projet est une expérience passionnante ! Mais elle comporte de nombreux risques à prendre en considération. Transtech liste pour vous les 5 pièges majeurs au commencement d’un projet innovant. Votre nouvelle devise : les identifier pour mieux les éviter ! 

 

1 – AVOIR UNE BONNE IDÉE.. ET C’EST TOUT

 

Avoir une bonne idée ne suffit pas. Il est essentiel de réfléchir à la matérialisation de cette dernière : est-ce que mon invention répond à un besoin non satisfait ? Quelle valeur ajoutée puis-je proposer par rapport à mes concurrents ? Quels consommateurs pourraient être intéressés par mon offre ?

Cette première étape consiste à s’assurer que le marché pour votre produit innovant existe. Car oui, une innovation repose bel et bien sur une invention qui a trouvé son marché.

Il vous faudra donc étudier vos futurs consommateurs afin de les connaitre et pouvoir les convaincre au mieux par votre produit. L’étude de marché permettra de vous conforter dans la direction et l’orientation à donner à votre projet.

 

2 – NE PAS FORMALISER SON IDÉE 

 

Nous ne l’écrirons jamais assez : un projet innovant commence toujours par une idée, et en fonction de sa nature et de son caractère nouveau, il sera indispensable à terme de la protéger. Protéger son idée est l’unique façon de vous préserver des contrefaçons de vos créations. Votre premier réflexe d’inventeur doit être de dater et formaliser votre idée.

En quoi cela consiste ? Il s’agit de décrire matériellement votre invention, de la représenter visuellement (dessin, schéma, photo), et de constituer une preuve de date en déposant une enveloppe Soleau auprès de l’INPI (lire notre article à ce sujet : …)

L’enveloppe Soleau constitue ainsi une preuve de création en attendant la protection de votre projet par titre de propriété intellectuelle.

 

3 – MENER SON PROJET AU COUP PAR COUP

 

Un projet innovant repose sur 3 fondements : le juridique, la technique et la stratégie.

Il est classique de penser que ces 3 piliers peuvent être traités  séparément. En réalité, il est essentiel de travailler et avancer sur ces trois aspects dans un même temps.

En effet, il est dangereux de se précipiter sur le dépôt de brevet sans avoir réfléchi au développement technique de votre invention : le risque étant que votre produit final sorte du contexte du brevet déposé.

De même, il est incertain d’engager des fonds financiers pour le développement technique de votre innovation sans avoir vérifié au préalable si elle existe, ou sans avoir réfléchi à qui elle sera destinée ou vendue.

Une réflexion stratégique prenant en compte ces 3 piliers est ainsi capitale pour la viabilité de votre projet. Cette stratégie doit reposer sur une vision à long terme et être construite en connaissance de l’environnement de votre secteur.

Transtech propose des journées de formations thématiques sur la protection de votre idée, la technique et la stratégie économique. En savoir plus

 

4 – RESTER SEUL(E)

 

Durant le développement de votre projet, il est sain et essentiel de confronter régulièrement vos idées aux visions extérieures de professionnels. S’isoler durant cette phase peut s’avérer dangereux et contre-productif. Sachez vous entourer de structures d’accompagnement et de partenaires clés spécialistes de votre domaine.

Lorsque vous évoquez votre projet innovant, n’oubliez pas de faire signer des accords de confidentialité à l’ensemble de vos interlocuteurs. L’accord de confidentialité est un contrat qui engage les parties dans le cadre de votre projet et vous protège dans vos échanges avec le(s) signataire(s). Il oblige notamment les parties à « ne pas divulguer des informations jugées confidentielles ». Lire notre article sur le sujet

 

5 – NE PAS CHIFFRER SES BESOINS

 

Tout au long de son développement, la simulation financière de votre projet se doit d’être réaliste pour vos interlocuteurs et pour vous-même.

Être trop optimiste sur vos prévisions de ventes et de chiffre d’affaires potentiel ne vous avantagera pas auprès de vos allocutaires, puisqu’ils vous demanderont de prouver et justifier vos prévisions.

Il est tout aussi important d’avoir correctement chiffré ses besoins et ressources pour vous-même et avant de s’engager financièrement, au risque de vider ses fonds  propres. Ce travail passe par la constitution d’un dossier financier.

A ce stade, l’essentiel est d’avoir avant tout, une bonne visibilité des éléments à financer.

 

Rédaction :

Henri Payen – Responsable Innovation

Alexane Boiteux – Assistante de communication

Partagez et suivez-nous sur :