” hreflang=”fr” />
Invention à l’honneur | Cloison mobile multifonctions

Invention à l’honneur | Cloison mobile multifonctions

– LAURENT ET SANDRINE POUPAR –

 

Description du projet

 

Paral’X est conçue pour créer des espaces modulables tout en optimisant les volumes. C’est une cloison mobile qui sépare une pièce en deux zones distinctes. Elle se déplace d’avant en arrière, en la tirant vers soi ou en la poussant, pour utiliser la surface de l’une ou l’autre zone.

Ce système de double ciseaux parallèles permet de soutenir l’ensemble de la structure, sans roulette et ni rail disgracieux. Paral’X vous propose un choix varié de finitions pour rendre esthétique tous vos projets.

En comparaison avec une cloison coulissante classique, Paral’X vous permet, dans le cas d’un dressing sur le mur d’une chambre, d’exploiter les deux faces de la cloison comme support, en y fixant des patères à l’intérieur et une télévision à l’extérieur face au lit. Autre possibilité : la cloison peut aussi occulter un espace cuisine dans un studio ou du stockage dans un magasin de commerce de détail.

 

 

Situation du projet 

 

  • Brevet déposé en février 2015

 

  • Trois prototypes réalisés, dont un dans un showroom de l’entreprise ATOLL Agencement en Vendée, et les deux autres, au sein de deux chambres pour une fermeture de dressing

 

  • Recherche de partenaires industriels pour le développement commercial du produit

 

 

Les mots des inventeurs

 

Laurent & Sandrine POUPAR, inventeurs de la cloison mobile PARAL’X, reviennent sur la naissance de son invention :

« Lors de notre projet d’extension de notre maison, nous voulions absolument intégrer une pièce dressing dans notre chambre. Comme la configuration ne le permettait pas, nous avons eu l’idée de créer cette cloison mobile, sans rail et sans roulette, sur laquelle nous avons pu fixer un écran de télévision face au lit, ainsi que des rangements sur patères dans la partie intérieure. La cloison a permis de répondre à plusieurs exigences personnelles qui nous étaient impossibles avec les solutions de cloisons classiques existantes. »

 

(Re)Découvrez l’interview exclusive de Laurent & Sandrine Poupar sur notre chaine Youtube des Inventifs, en cliquant ici ! 🎬

Partagez et suivez-nous sur :
Les Inventives : retour en images sur la session de Poitiers

Les Inventives : retour en images sur la session de Poitiers

Du 29 juin au 1er juillet dernier, la technopole Grand Poitiers accueillait Les Inventives au Centre d’Entreprise et d’Innovation.

 

Les 6 participantes de la Vienne ont pu aborder l’ensemble des aspects de leur projet innovant afin de valider les premiers critères de faisabilité de leur idée. La première journée s’est articulée autour de la détection des capacités entrepreneuriales et de l’analyse fonctionnelle. La deuxième était consacrée au business model et la troisième aux sujets de la stratégie et de la propriété intellectuelle. Ces trois jours d’ateliers se sont clôturés par un entrainement aux pitchs pour la soirée de clôture.

Et au fait, en quoi consiste les Inventives ?

 

Les Inventives sont des sessions gratuites d’émergence de 3 jours durant lesquelles les femmes ou équipes mixtes peuvent tester la faisabilité de leur innovation, qu’elle soit au stade d’idée ou déjà en développement. L’objectif est de valider l’aspect entrepreneurial et la faisabilité du projet, tant techniquement que juridiquement. Ces ateliers s’articulent autour de formations, travaux individuels et rencontres entrepreneuriales dans une ambiance bienveillante.

 

Le concept des « Inventives » vous intéresse ?

 

Renseignez-vous sur les prochaines sessions !

Calendrier 2020 : Saint Médard en Jalles : du 21 au 23 septembre 2020 à l’Espace Copernic

Gradignan : du 5 au 7 octobre 2020, à l’espace de co-working la Canopée

 

Plus d’informations sur les inventives : https://inventifs-transtech.fr/les-inventives/

Partagez et suivez-nous sur :

Découvrez les experts bénévoles de Transtech : Jean-Marc DURAND

Pour bien commencer l’été, Transtech vous propose de découvrir votre troisième édition de « portraits d’experts bénévoles » ! Grâce à cette équipe, nous pouvons vous accueillir et vous accompagner dans le développement de votre projet innovant tout au long de l’année.

 

Aujourd’hui nous rencontrons Jean-Marc Durand, notre expert en vente à l’international et passionné de langues étrangères.

 

 

 

C’est en début d’année 2019 que Jean-Marc Durand rejoint l’équipe des experts bénévoles de Transtech, sur la recommandation du président Bernard Coulé, avec qui il partage des moments VTTistes.

Après une expérience d’ingénieur en vente de matériels de pompage pour les industries pétrochimiques et nucléaires, Jean-Marc rejoint le Japon pour le transfert de technologies des pompes centrifuges et le développement des ventes sur les marchés asiatiques.

Il y restera 3 ans, puis retourne en France afin de prendre la responsabilité du service commercial « Machines spéciales » et effectuer le suivi des fabrications des pompes sous licence en Inde. Ses fonctions le mèneront au poste de Directeur commercial pour un constructeur de machines dans l’industrie du bois, où il aura en charge le développement de l’activité à l’export et le lancement d’un secteur « ENVIRONNEMENT ».

Aujourd’hui, Jean-Marc Durand participe activement à l’accueil des inventeurs premiers contacts, ainsi qu’aux travaux d’analyse de projets lors des comités. Il met également au service des inventeurs son expertise sur les machines tournantes, le développement commercial et la vente de produits techniques sur le territoire national et international (vente à l’export).

« Ce qui a toujours orienté mes choix, c’est le plaisir d’échanger avec autrui et de travailler en équipe. Curieux de tout je me plais à partager avec les inventeurs, aux profils et aux parcours tous différents mais animés par le même désir de concrétiser leurs innovations », revendique-t-il.

 

Retrouvez les éditions suivantes de « portraits de nos experts bénévoles » prochainement sur notre blog !

Partagez et suivez-nous sur :
Invention à l’honneur | Légumes au cube zéodratés

Invention à l’honneur | Légumes au cube zéodratés

– SOPHIE DEJOUE –

 

Description du projet

 

Les légumes au cube de « Épure, L’Épicerie Botanique® » sont les premières tablettes de purée de légumes entièrement végétales, biologiques et sans additif.

Leur composition légumière, avec une pointe de beurre de cacao bio pour l’onctuosité, leur confère une texture reconstituée semblable à une purée «faite maison» lors de l’ajout d’eau chaude.

Les tablettes présentent les mêmes qualités nutritionnelles et organoleptiques que les légumes frais, avec une date de durée minimale d’un an. De plus ces dernières ne nécessitent aucune exigence de conservation (à l’inverse des produits surgelés qui exigent le respect de la chaine du froid), ni d’attention particulière comme pour les purées en petits pots, petits pots qui se révèlent fragiles et producteurs de déchets.

Facilement transportable, facile à expédier, leur formulation s’adapte à bon nombre de restaurations : babyfood, humanitaire, sportif, milieu hospitalier, etc.

« Une tablette de légumes de 10g = 100g de purée, et c’est moi qui l’ai fait ! »

 

 

Situation du projet 

 

  • Process de déshydratation gardé secret

 

  • Marque déposée : ÉPURE, L’ ÉPICERIE BOTANIQUE®

 

  • Recherche de partenaires pour la commercialisation

 

 

Les mots de l’inventrice

 

Sophie Déjoué, inventrice de la purée au cube, revient sur la naissance de son invention :

« Mon entreprise, ÉPURE Épicerie Botanique, propose des préparations culinaires végétales. Depuis toujours, nous sommes très soucieux de produire en n’émettant aucun déchet, car dans le légume tout est exploitable. Nous avons alors réfléchi à la question « que faire des légumes « moches », que faire des fanes, des épluchures… » ? Les travailler différemment, les assembler différemment, les valoriser différemment ?

C’est ainsi que l’idée de mettre au point une tablette de purée pré-dosée dont la mise en œuvre est simplissime m’est venue, en confrontant mes problématiques de maman et de création. La problématique était de nourrir mon bébé partout et en toute circonstance, et la solution réside aujourd’hui en une tablette de légumes et un peu d’eau. Simple, naturel et éthique ! »

 

(Re)Découvrez l’interview exclusive de l’inventrice des légumes au cube zéodratés sur notre chaine Youtube des Inventifs, en cliquant ici ! 🎬

Partagez et suivez-nous sur :

Comment booster le développement de mon projet innovant ?

Booster mon projet innovant

 

Récemment, vous avez eu une idée : une idée d’invention qui vous a amené à la création d’un nouveau projet, qui vous impliquera tant personnellement que professionnellement.

Dès les débuts, produire quelque chose qui n’existe pas jusqu’à présent vous a fortement stimulé et motivé à approfondir vos réflexions. Mais ne sachant pas toujours comment procéder, votre projet innovant a pu rapidement se transformer en une file d’attente de tâches à réaliser, s’accumulant avec le temps.

 

Alors comment garder cette motivation, booster et mener à terme le développement de votre projet innovant ? Transtech vous délivre ses quelques astuces.

 

Se consacrer pleinement à votre projet

 

Cela peut sembler évident, mais il est important de le rappeler. Pour mener à bien votre projet d’invention, il vous faut accepter l’idée d’y accorder du temps, l’idéal étant de se donner des échéances concrètes via un rétro planning pour mesurer son avancement.

 

Petit à petit, faîtes le point sur votre capacité d’engagement :

 

  • Par des ressources financières mobilisables : elles seront en effet essentielles à un moment ou un autre dans le développement de votre projet.

 

  • Par des ressources complémentaires : temps de travail, mais aussi contacts, partenaires et parties prenantes susceptibles de vous aider dans le déploiement du projet. Ces tierces parties prenantes seront un appui, mais vous seul restez le porteur officiel, ce qui implique de rester lucide sur votre capacité à représenter votre projet. Prenez conscience des engagements que cela représente (temps, argent) et des compétences qui s’avéreront nécessaires pour le mener à son terme avec succès.

 

Se faire accompagner

 

Quel que soit le secteur d’activité dans lequel vous souhaitez vous lancer, notre premier conseil est de ne pas rester isolé. Être suivi par une structure dédiée à l’innovation vous aidera à la construction d’une vision claire, objective et complète de votre projet et de son futur environnement. Cela vous permettra aussi d’organiser vos démarches en termes de stratégie, d’objectifs et de prochains jalons à valider, afin d’y voir plus clair lors des prises de décisions importantes.

 

Être accompagné par une structure vous aidera aussi à gagner du temps dans vos recherches d’informations et dans vos choix décisionnels. Cette dernière vous conseillera au mieux dans le développement de votre projet, en vous évitant dès que possible les dépenses conséquentes ou inutiles.

 

Chez Transtech, votre accompagnement se déroule de l’idée jusqu’au produit. Régulièrement au cours de votre parcours, nous vous offrons l’opportunité de bénéficier de l’expérience d’experts et d’entrepreneurs ayant expérimenté le chemin du développement d’inventions. Des échanges riches en partages qui reboostent votre motivation !

 

Se former à l’innovation et à la gestion de projet

 

En tant que porteur de projet, voire futur chef d’entreprise, de nombreuses compétences vous seront capitales : juridiques, techniques, commerciales, marketing, etc. Il vous faudra ainsi très certainement vous former aux enseignements qui vous manquent, et/ou vous entourer de personnes de confiance qui les possèdent.

 

Evidemment, vous ne pourrez pas devenir un expert de tous ces domaines. Néanmoins, il est important de connaitre ces sujets et ce dont ils retournent, afin de vous assurer dès le début de la faisabilité et rentabilité de votre projet pour vous investir pleinement de manière « sécurisée ».

 

De plus, plus vous serez renseigné sur les aspects de votre projet, plus vos discours se montreront convaincants et percutants auprès de vos partenaires et investisseurs, ce qui peut considérablement booster votre projet !

 

En rencontrant les bons acteurs aux bons moments, et de la bonne façon

 

Quel que soit le stade de votre projet, il est essentiel de ne pas avancer seul. Comme dit plus haut, il est fortement bénéfique de se faire accompagner par une structure dans vos démarches, et d’échanger autant que possible avec des entrepreneurs qui ont vécu avant vous le parcours du développeur d’inventions.

Cependant, veillez à protéger votre idée en amont (par un dépôt d’enveloppe Soleau à minima) et à bien encadrer vos échanges par des accords de confidentialité. Assurez-vous également d’être bien prêt pour aller rencontrer ces acteurs, tant dans le discours que dans l’avancement de votre projet, car vous n’aurez pas deux fois l’occasion d’aller vous présenter et de faire bonne impression.

Les rencontres professionnelles représentent des opportunités considérables de booster votre projet innovant : associés, partenaires, investisseurs, prestataires… Tous ces acteurs vous appuieront dans le déploiement de votre invention. Alors comment les aborder ? Il est capital de privilégier les rencontres physiques autant que possible : soirées de réseautage, présentation en réel via des relations communes, etc. Nous en avons d’ailleurs parlé dans un article dédié ici.

 

Les rendez-vous d’affaires I’NOV PRO sont également une occasion unique de rencontrer dans une même journée et dans un même endroit de multiples acteurs intéressants pour votre projet : industriels, prestataires, structures d’accompagnement, grands groupes, distributeurs, investisseurs et partenaires d’affaires potentiels seront disponibles pour échanger concrètement lors de rendez-vous planifiés à l’avance via une plateforme en ligne.

Ces derniers seront à votre écoute pour vous conseiller, vous orienter et vous faire rencontrer les bonnes personnes au bon moment pour le développement de votre innovation.

 

En savoir plus sur les rendez-vous d’affaires I’NOV PRO par ici

 

 

En participant à des appels à projets et des concours d’innovation

 

Un autre moyen de booster le développement de votre invention est de le faire connaitre (après avoir effectué vos démarches de protection intellectuelle, bien entendu ! Vous pouvez retrouver notre article sur le sujet ici)

 

Parlez de votre projet autour de vous, organisez une levée de fonds, lancez une campagne de communication et … participez à des concours d’innovation. Ces derniers représentent de parfaits entrainements pour présenter de manière concise et en conditions réelles votre projet.

 

Comme chaque année, Transtech organise le concours tremplins I’NOV PRO : votre défi sera de pitcher votre projet en 3 minutes devant les membres du jury, tous experts du monde de l’innovation. A l’issue de la journée, 3 lauréats seront récompensés lors de la soirée de clôture et de remise des prix. La salle du concours est ouverte au public, à la presse et aux médias pendant les passages des inventeurs, ce qui vous permet de faire la promotion de votre innovation très largement.

 

En participant au concours tremplins, vous faites un « coup triple » : vous communiquez sur votre projet, échangez avec des experts de l’innovation afin de recueillir des conseils personnalisés et tentez de remporter une dotation permettant le développement concret et/ou le financement de votre projet. Que de bonnes raisons d’y participer, non ? Alors n’attendez plus !

 

Plus d’infos sur le concours tremplins I’NOV PRO ici

 

Concours Inovpro

 

 

 

 

 

Partagez et suivez-nous sur :

Comment lancer sa campagne de crowdfunding avec succès ?

Comment lancer sa campagne de financement participatif ?

Vous portez un projet innovant et vous souhaitez lancer votre campagne de financement participatif prochainement ?

 

Cet article est écrit pour vous !

 

Pour rappel, le financement participatif est un « outil de collecte de fonds opéré par une plateforme internet et permettant à un ensemble de contributeurs de participer financièrement à un ou plusieurs projets identifiés. »

Avant toute chose, prenez le temps de vérifier que votre projet est assez avancé pour une campagne de financement participatif, aussi appelée campagne de crowdfunding : un produit définitif terminé ou en phase de finalisation, une chaine de production prête, des visuels photos et vidéos en haute définition de votre produit, etc. En effet les financeurs soutiennent plus facilement les projets matures et concrets. Si vous vous estimez prêt, alors voici nos 10 conseils pour mener à bien votre campagne !

 

Travailler avec précision votre pitch

 

Le premier travail à effectuer est de faire le point sur votre projet et votre produit innovant : quelle est votre valeur ajoutée ? Quel caractère nouveau présente votre produit par rapport à l’existant ? Sachez présenter l’essentiel de manière concise : l’internaute doit avoir compris votre projet en parcourant les quelques premières lignes.

Lors de la construction de votre pitch, pensez votre discours en vous mettant à la place de votre audience : connaissent-ils le principe du financement participatif ? Ont-ils connaissance du type de produit que vous proposez (le votre ou celui de vos concurrents) ? Connaissent-ils votre marque ?

En fonction de ces réponses, adaptez votre discours et votre message à votre cible en expliquant ces points clés si nécessaire.

 

Mobiliser votre entourage proche

 

Appelé aussi 1er cercle, ce sont eux qu’il faut mobiliser dans un premier temps : assurez-vous qu’ils s’engagent à devenir vos premiers contributeurs, et ce dès le lancement de votre campagne. En effet un démarrage trop lent des contributions ne favorisera pas la confiance des internautes qui ne connaissent pas votre projet, et n’entrainera pas cette dynamique de départ nécessaire au succès de votre campagne (le fameux effet « boule de neige »)

De plus, sachez qu’en moyenne seul 5% des visiteurs de votre page de collecte participeront à votre campagne. Un chiffre qui mérite réflexion et rend compte de l’intérêt capital de mobiliser dès le départ son 1er cercle. Oui, Internet et les plateformes de financement participatif vous offrent la possibilité de proposer votre projet à un large public.. mais restez humble dans le calcul de vos potentiels futurs contributeurs.

 

Déterminer vos cibles

 

Pour déterminer les cibles de votre produit et de votre campagne, posez vous les questions suivantes : quelles sont les personnes susceptibles d’être intéressées par mon produit innovant ? Quelles sont leurs motivations ? Quelles sont leurs habitudes ? Sur quels réseaux sociaux sont-elles présentes ? Listez les différents profils de ces cibles marketing.

Répondre à ces questions en amont est capital, afin de pouvoir adapter votre discours et mobiliser votre communauté avant la campagne et en entrant en contact direct : salons, newsletters, teasing sur les réseaux sociaux, etc.

 

Définir vos objectifs de campagne

 

L’objectif de votre campagne est une somme étroitement liée au budget nécessaire au lancement de votre projet. Il doit également être proportionnel à la taille de votre communauté (contrepartie individuelle multipliée par le nombre de contributeurs estimés) Pensez à intégrer le besoin financier réel du projet, ainsi que l’éventuel coût des contreparties (coût du produit, coût d’envoi et de livraison, etc) Vous devrez également statuer sur la durée de votre campagne, qui est elle aussi étroitement liée au budget établi. Sachez qu’une campagne ne dépasse généralement pas 30 à 40 jours, au risque de paraître redondante et de lasser votre communauté avant sa fin.

 

Elire le type de financement le plus adapté à votre projet

 

Il existe 3 types de financement participatif. Votre choix devra être en accord avec la stratégie de votre projet :

Financement participatif par le don ou la prévente : dons sans contrepartie, dons avec contrepartie symbolique (carte postale, tee-shirt à l’effigie de votre marque, etc), précommandes ou prévente de votre produit fini (la forme idéale pour tester votre marché !) Attention au coût des récompenses dites « symboliques » : même une petite carte de remerciements à la main aura un coup en temps travail et un coup d’envoi qu’il faut prévoir dans votre budget.

Financement participatif par le prêt : prêts sans intérêts, prêts avec intérêts, prêts en minibons. Idéal pour des financements non pris en compte par les banques traditionnelles.

Financement participatif par l’investissement en capital : prise de participation au capital de votre entreprise, par dividendes, obligations ou royalties. Forme de financement pour le développement d’un projet peu prisé par les investisseurs traditionnels.

Vous devrez également statuer sur la durée de votre campagne, qui est elle aussi étroitement liée au budget établi. Sachez qu’une campagne ne dépasse généralement pas 30 à 40 jours, au risque de paraître redondante et de lasser votre communauté avant sa fin.

 

Choisir la plateforme

 

Il existe à l’heure actuelle une multitude de plateformes sur lesquelles déposer son projet de financement participatif. Certaines sont généralistes, tandis que d’autres sont spécialisées et dédiées à certains types de projets : culturels, sociaux, environnementaux, numériques, etc. Il est intéressant de prendre le temps d’identifier parmi les différentes plateformes celle qui recense le plus de projets réussis dans le même domaine que votre idée.

Prenez également en compte la portée de la plateforme choisie (locale, nationale, mondiale) Il est en effet capital qu’elle corresponde à la portée de votre projet, à vos moyens de productions et à votre budget. Par exemple, il peut être dangereux d’inscrire votre projet sur une plateforme à portée internationale si vous n’êtes pas en mesure d’effectuer des envois internationaux de commandes ou de traduire votre discours en anglais.

 

Constituer un rétro-planning des actions à mener

 

Organiser la préparation de votre campagne se fait avec méthodologie. Nous vous conseillons de vous appuyer sur des calendriers fixés à l’avance avec tout ce que vous pouvez d’ores et déjà prévoir : mise en forme de votre page de collecte, contenus pour les réseaux sociaux, veille sur les influenceurs de votre secteur, textes des mailings et newsletters, concours, participation à un salon, présentation physique du produit, etc. L’objectif ? Avoir un maximum d’outils “prêts à l’emploi” une fois la collecte lancée, car croyez-nous sur parole, vous serez bien occupé !

 

Construire une page de collecte attractive

 

Nous l’avons explicité un peu plus haut dans cet article, mais c’est un point fondamental : sachez exposer clairement votre valeur ajoutée dès les premières lignes de votre page de collecte, en effectuant un focus sur quelques arguments uniquement. Pour être attractive et dynamique, votre page de collecte devra avoir un aspect très graphique : il vous faudra donc privilégier des contenus visuels plutôt que des éléments textes : vidéo de présentation de format court (30 secondes à 1 minute), photos en haute définition, graphiques, etc.

Pensez également à expliquer clairement la raison pour laquelle vous avez besoin de l’aide de vos contributeurs et à quoi vous serviront précisément les fonds collectés (idéalement : par un graphique compréhensible en un seul coup d’œil !)

 

Votre campagne est officiellement lancée ?

 

Ca y est, après un travail de dur labeur, votre campagne est enfin en ligne ! N’oubliez pas de rappeler vos proches dès le début de la mise en ligne en leur demandant de partager autour d’eux l’information de leur participation à votre campagne sur leurs réseaux sociaux. Attention, le web ne fait pas tout : rien ne remplace le contact physique avec votre cible sous forme de salons ou de présentation produit en réel. Il n’est d’ailleurs pas rare de constater un « pic » de contributions juste après un passage dans un salon ou un événement au cours duquel vous avez présenté votre produit innovant.

Tout au long de la campagne, pensez à remercier régulièrement vos contributeurs pour leur participation, et encouragez-les à leur tour à promouvoir votre projet auprès de leurs connaissances.

 

L’après-campagne”

 

Que votre objectif de financement ait été atteint ou non, il est important d’analyser les données de votre campagne rétrospectivement : La cible marketing visée est-elle concluante pour un lancement plus large sur le marché ? Quels ont été les « pics » de contribution : sont-ils apparus après un événement particulier (salon, présentation physique, campagne promotionnelle sur les réseaux sociaux) et pourquoi ? A l’inverse, quelles ont été les périodes les moins propices aux contributions ?

De même, remerciez une nouvelle fois les contributeurs ayant participé à votre projet par une newsletter spécifique ou un message personnel qui leur est destiné. Si votre campagne a atteint son objectif et que le projet a bien lieu, n’oubliez pas de garder le contact et de les tenir au courant des avancées : finalisation de la production, envoi des cartes de remerciements, envoi des préventes/précommandes, en bref : donnez des nouvelles régulièrement !

 

Pour aller plus loin

Vous souhaitez être conseillé dans la création d’une campagne de crowdfunding efficace et qui ressemble à votre projet innovant ? Transtech vous accompagne dans les périodes d’avant, pendant et post-campagne. Contactez-nous pour plus d’informations !*

*Accompagnement sur prestation.

 

Nous l’avons accompagné dans sa campagne

 

Eric MOUILLON, Inventeur du LOOKS, sac à dos sécurisé breveté

Sac à dos sécurisé breveté « Merci à Transtech pour cet accompagnement qui a été très professionnel et productif. Vu de l’extérieur, se lancer dans une campagne de crowdfunding parait très complexe mais avec Transtech tout est devenu simple et limpide. Que cela concerne l’explication du système, la création des supports numériques (…) l’accompagnement pendant la durée de la campagne avec une réponse immédiate à toutes les interrogations et enfin le compte rendu final simplifié mais très complet. Le savoir faire m’a permis de réussir ma campagne tout en dépassant les objectifs. Mon sac à dos Looks de la marque OZIP est maintenant sur de bons rails ! »

 

 

 

 

 

Partagez et suivez-nous sur :