” hreflang=”fr” />

Prouver fonctionnement produit invention

 

Dernièrement, vous avez eu une idée de produit innovant. Persuadé de son intérêt, vous souhaitez le développer afin de pouvoir le commercialiser et le proposer sur le marché. Comme tout produit novateur, vous êtes conscient qu’il faudra expliquer son utilité et prouver qu’il remplit les fonctions que vous lui attribuez.

 

Mais comment prouver que votre produit innovant fonctionne avant même qu’il ne soit fabriqué ? Comment démontrer sa faisabilité en vue de son industrialisation ? Transtech vous guide à travers quelques conseils.

 

Qu’est ce qu’une preuve de concept ?

 

Une preuve de concept (aussi appelée POC, pour Proof of Concept) est une démonstration de faisabilité du futur produit. Elle permet d’obtenir des premiers éléments de réponse aux questions suivantes : « quel produit proposer ? Pour quel marché ? Et quelle protection mettre en place vis-à-vis de la concurrence ? » La preuve de concept est ainsi intimement liée au développement technique, mais aussi à la stratégie marché et à la protection intellectuelle de votre projet.

 

Dans cet article, nous nous concentrerons sur les aspects techniques de la POC. L’objectif est ainsi de démontrer :

  • que votre produit est faisable, réalisable,
  • qu’il atteint les performances attendues pour le marché visé,
  • que les performances jugées critiques sont bien atteignables.

 

Pour cela, une définition schématique du produit et une analyse technique succincte devront être réalisées.

Par ailleurs des maquettes des parties critiques et/ou novatrices du produit sont souhaitables à ce stade, même si leur définition ou les technologies de fabrication diffèrent du futur produit. Ces maquettes permettent notamment de se rassurer sur la faisabilité technique, et peuvent être suivies de la réalisation d’un démonstrateur, constituant ainsi la première réalisation complète du produit. A noter que pour des produits dits “simples”, il s’agit d’une étape capitale pour mieux se convaincre et convaincre les parties prenantes que l’aventure peut se poursuivre.

 

Concevoir et développer sa preuve de concept

 

La conception d’une preuve de concept se découpe en plusieurs étapes :

 

  • Effectuer l’analyse fonctionnelle de votre idée : ce travail consiste à décomposer le besoin de votre client en fonctions de services, c’est-à-dire lister les fonctions que doit satisfaire votre invention. Si l’on prend l’exemple du stylo pour illustration, nous pouvons identifier deux fonctions de services majeures :  le produit doit s’adapter à la main pour en reproduire correctement les gestes, et il doit également déposer de l’encre sur la feuille pour y laisser la trace de l’écriture.
    Une fois les fonctions de services listées, il s’agit ensuite de les hiérarchiser par degré d’importance pour le client.

 

  • Rédiger votre cahier des charges : une fois le travail des fonctions effectué, un cahier des charges doit être rédigé. Les fonctionnalités qui répondent aux besoins formulés par l’utilisateur doivent être regroupées. On identifiera les contraintes auxquelles le produit devra être conforme, qu’elles soient techniques, réglementaires ou environnementales. L’objectif est ici de bâtir un document de référence exploitable par toutes les parties prenantes du projet.

 

  • Rechercher des solutions et décider : en confrontant votre cahier des charges à la réalité des concepteurs et fabricants pour déterminer ensemble ce qu’il est possible de réaliser, plusieurs solutions seront imaginées et proposées sous forme d’hypothèses. La solution définitive retenue devra intégrer les avantages différentiels de l’invention.

 

Une fois ces travaux effectués, vous êtes prêt pour construire concrètement votre preuve de concept !

 

La preuve de concept, une démonstration de faisabilité essentielle

 

À présent, vous avez compris de quoi retourne la preuve de concept et les étapes pour la concevoir… Mais vous n’êtes pas certain d’en avoir besoin, ni que cette démarche s’applique réellement à votre projet. Vous vous questionnez peut-être sur l’intérêt de consacrer du temps et des ressources à ce travail, et c’est parfaitement légitime.

 

Mais sachez que la POC est une étape essentielle à ne pas oublier pour viser à la réussite de votre produit. Sans elle, il se pourrait que vous vous retrouviez bloqués dans votre développement. Et voici pourquoi :

 

  • La preuve de concept vous aide à poser les bonnes questions dès le départ, en vous aidant à sortir la tête du guidon et en recentrant le client au cœur de votre démarche : ont-ils besoin de mon produit ? Pourquoi ? Pour satisfaire quelle(s) demande(s) ? Est-ce que le produit que je propose répondra à leurs attentes ? En résumé, vous vous assurez que votre idée est faisable, et surtout rentable.

 

  • La preuve de concept permet d’obtenir des retours de votre cible de clientèle avant la commercialisation, en adoptant une démarche de «Test & Learn». Grâce à la POC, vous pouvez organiser des tests utilisateurs à partir de dessins, de maquettes et/ou de démonstrateurs, afin de collecter les premiers retours et suggestions sur votre futur produit. Le public sondé se projettera davantage que par le biais d’un simple sondage, et vous pourrez ainsi adapter, ajuster, voire corriger certains aspects de votre produit.

 

  • La preuve de concept est un outil primordial pour convaincre des investisseurs et partenaires. Lorsque vous ne possédez pas assez de fonds propres, il n’est pas rare de faire appel à des investisseurs pour vous aider à financer le développement de votre projet innovant. Mais sans preuve que votre produit est réalisable, et surtout qu’il peut être rentable, vous n’obtiendrez pas d’apports financiers. La POC constitue ainsi une première démonstration pour vous aider à convaincre ces derniers.

 

Contrairement à ce que l’on pourrait penser de prime abord, la preuve de concept n’est donc pas une démarche qui concerne uniquement le développement technique de votre invention. Elle permet également de valider votre marché et l’intérêt des consommateurs, de venir appuyer votre business plan et convaincre des investisseurs et partenaires à prendre part au projet. Vous l’aurez compris, la preuve de concept est en réalité une preuve dont le porteur de projet innovant ne peut se passer !

 

Pour mener à bien la mise en place de l’analyse technique de votre POC, Transtech vous accompagne à travers la formation « Développement Technique ». En une journée de 7 heures, vous appréhenderez la notion de votre preuve de concept, serez sensibilisé à la fabrication de votre démonstrateur en vue du prototypage et découvrirez les démarches nécessaires au développement industriel d’un produit. Découvrir le programme complet des formations Transtech.

 

Rédaction :

Jean-Pierre DAVID, Expert bénévole de Transtech

Alexane BOITEUX, Assistante de communication à Transtech

 

Partagez et suivez-nous sur :