” hreflang=”fr” />

TAKA : La poubelle domestique connectée de Baptiste Ivaldi-Brunel

TAKA est une poubelle domestique connectée dont l’objectif est de réduire le volume des déchets recyclables. Particuliers et professionnels, cette innovation vous est destinée !

prototype taka poubelle domestique connectéeDescription du projet

Comment TAKA fonctionne ? Pour le modèle professionnel, elle est composée de 2 bacs : un pour le verre et un pour les autres déchets recyclables. Pour le modèle particulier, il y en existe 3 : un pour les déchets non recyclables, un pour les recyclables et un pour le verre.

Plusieurs gammes de produits sont envisagées, jouant sur les gabarits et surtout sur le système de tri, automatisé par un système de reconnaissance du type de déchet. Ce produit s’accompagne d’une application permettant de connaître le taux de remplissage de la poubelle, le planning des collectes et les gains générés.

L’aide au tri qu’offre cette application permet de connaître le caractère recyclable ou non d’un déchet en fonction de sa nature et de sa localisation.

 

L’innovation réside principalement dans le mécanisme permettant la réduction du volume des déchets, innovation qui s’accompagne d’un brevet. Le système a été créé en prenant en compte à la fois les besoins des utilisateurs et ceux des filières en aval, dont le cahier des charges est assez complexe (collectes des déchets et centres de tri).

Situation du projet

  • Dépôt de brevet sur le système de réduction du volume de déchets
  • Dépôt de la marque : TAKA
  • Phase de prototypage final
  • Plateforme de récupération des données en test

Les mots de l’inventeur

Et comment est né le projet de TAKA ?

Baptiste Ivaldi-Brunel nous raconte : « L’idée de cette poubelle m’est venue suite à un besoin personnel. Sensible aux notions d’écologie et de recyclage, je trouvais qu’il n’existait que très peu de moyens pour parvenir aux objectifs que s’est fixé notre pays en matière de tri sélectif. J’ai participé à quelques concours d’’invention et d’innovation, j’ai pu être Lauréat pour certains. En parallèle, les retours concernant les différentes études de marché ont été très positifs.

Néanmoins le parcours lié au développement d’une innovation et d’un produit industriel reste long et les étapes à venir seront essentielles, notamment la phase de test prévue dans les prochains mois. »

Partagez et suivez-nous sur :